Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
tout Com - by l'agence imagis

tout Com - by l'agence imagis

Menu
Et si on mettait de l'éthique dans la publicité!

Et si on mettait de l'éthique dans la publicité!

L'image de la chancelière allemande a été détournée pour participer au lancement d'un magazine lesbien en Allemagne. ©Straight Magazine

L'image de la chancelière allemande a été détournée pour participer au lancement d'un magazine lesbien en Allemagne. ©Straight Magazine

Et si on mettait de l'éthique dans la publicité!

Cet été, une publicité a fait le buzz en Allemagne, celle diffusée pour le lancement d'un nouveau magazine lesbien. On y voit la chancelière allemand (ou tout au moins son "sosie") enlacée par une femme. Même si je suis profondément opposé aux prises de positions non-progressistes de la dirigeante d'Outre Rhin concernant le mariage pour les couples homosexuels, je ne peux me résoudre à admettre à ce que la publicité, et ce de plus en plus souvent, transgresse le respect des personnes.

Le buzz, comment provoquer le buzz? Alors que certains font le choix de mettre en avant les qualités de leur produit, de le scénariser, certains publicitaires préfèrent interpeller, surprendre, voire même choquer ! Quoi de mieux pour toucher sa cible que de placer l'objet au coeur de l'actualité. C'est le choix que fait régulièrement le loueur de voitures "Sixt". La dernière création en date de ce type est la sortie matinale en scooter de notre Président (livreur de croissants à ses heures). Dès le lendemain de la sortie dans la presse des photos, Sixt affichait en 4x3 une photo d'une voiture avec l'accroche " M le Président, la prochaine fois, évitez le scooter. Sixt loue des voitures avec vitres teintées". Saluons l'humour, la créativité et la réacivité de l'agence de publicité. A mon sens, là, où la question de l'éthique commence à se poser est dans l'utilisation des personnalités à leur insu, et ce même si, d'un point de vue juridique, il ne peut rien être reproché.

Alors que Chanel, en 2013, se sert de Marylin Monroe en la mettant en scène pour son N° 5, Fernandel nous vante une marque d'huile pendant que Hitchock et John Lennon se reconvertissent en concessionnaires de la marque Citroën. Dans le premier exemple cité, il est connu que l'actrice, chanteuse, icone était une inconditionnelle de ce parfum qui était son seul vêtement pour la nuit. Nous parlerons donc plus facilement d'un hommage de la marque pour l'une de ses meilleures et plus belles VRP. Mais je ne me souviens pas que le chanteur des Fab Four ait interprété :

So we sailed up to the sun
Till we found a sea of green
And we lived beneath the waves
In our yellow Citroën